Marc Joseph Marion Dufresne, un marin malouin à la découverte des mers australes / Edward Duyker

    Couverture du livre Marc Joseph Marion Dufresne. Un marin malouin à la découverte des mers australesNé à Saint-Malo le 22 mai 1724, Marc-Joseph Marion Dufresne commença à naviguer très jeune et mena une belle carrière d’officier de marine. Il découvrit le 13 janvier 1772 deux îles d’origine volcanique, à 1 900 km au sud-est du Cap, l’île qui porte son nom aujourd’hui, l’île Marion, et l’île du Prince Edouard, à 20 km au nord-est.

    Marc Joseph Marion Dufresne a été un des grands navigateurs français du XVIIIe siècle, contemporain d’Yves de Kerguelen, de Louis Antoine de Bougainville, de Surville, de Crozet, de La Pérouse et de Fleuriot de Langle, et également un rival de James Cook, qui se trouva explorer le sud de la Nouvelle-Zélande au moment où lui-même en explorait le nord. Comme James Cook, sept années plus tard, Marion Dufresne fut massacré avec ses compagnons par des indigènes avec lesquels il avait pourtant cherché à établir des relations pacifiques.

    Il n’était paru jusqu’ici aucune biographie de Marion Dufresne en langue française. La seule étude un peu fouillée sur sa vie, parue en 1958 das les Mémoires de la SHAB, était due à Henri Buffet (Lorient 1907 – Rennes, 1973), qui fut directeur des services d’archives d’Ille-et-Vilaine de 1941 à 1972. En 1994, un jeune historien australien, devenu “le” grand spécialiste de l’histoire des navigateurs et naturalistes français dans les régions australes, Edward Duyker, fit paraître aux Presses de l’Université de Melbourne une belle biographie : An Officer of the Blue. Marc Joseph Marion Dufresne, South Sea Explorer 1724-1772. C’est ce livre qui paraît maintenant en français, enrichi de nouvelles informations découvertes dans les archives ces dernières années.

    Collection Bretons à travers le monde
    352 pages, 16 x 24 cm, septembre 2010
    ISBN 978-2-914612-14-2
    24 euros

    Commander ici (dans la limite des stocks disponibles)

    Ce contenu a été publié dans Bretons à travers le monde, Hors page d'accueil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.